Partager


imprimer cette page
Accueil > Partenaires de la saison mémorielle 1942 > Centre de la mémoire d'Oradour
— plus d'infos —


Centre de la Mémoire d'Oradour


Site internet: www.oradour-sur-glane.fr

 

Logo Centre de la Mémoire d'Oradour

Centre de la mémoire d'Oradour

 

Le centre de la mémoire a ouvert ses portes le 12 mai 1999. Il a été inauguré le 16 juillet 1999 en présence du président de la République.

 

Le centre de la mémoire est situé entre les ruines et le nouveau village d’Oradour. Ce bâtiment semi enterré se fond dans les courbes du terrain, ses façades de verre reflètent les arbres et les bords de la Glane, rappelant la vie paisible précédant le massacre. Une déchirure centrale du bâtiment par des lames d’acier rouillées symbolise à la fois la destruction (par la forme), la mémoire et la résistance au temps (par la matière).


Le temps faisant son œuvre, les ruines seules peuvent-elles continuer à perpétuer à l’avenir un message de mémoire et de paix sans présence des témoins ?
Le centre fournit une explication historique aux ruines du village martyr d’Oradour qui sont les vestiges de l’événement tragique survenu le 10 juin 1944, lorsqu’une unité de la division SS Das Reich massacre 642 personnes, hommes, femmes, et enfants dans ce petit bourg de Haute Vienne situé à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Limoges.

 

A l’intérieur du centre, une exposition permanente intitulée « Comprendre Oradour » présente un parcours retraçant les événements qui conduisirent à cet acte de barbarie. De l’expansion du nazisme en Europe au procès de Bordeaux, 5 espaces d’information permettent de mieux comprendre la réalité historique et l’exemplarité d’Oradour.

 

Plus de 300 documents (archives, photographies, films, témoignages) apportent des explications sur les événements qui firent d’Oradour un symbole national et préparent à la visite du village martyr.

 

En plus, de l’exposition permanente, le centre de la mémoire organise des expositions temporaires, des conférences, des journées d’études et d’autres activités qui visent à éveiller la conscience citoyenne et à transmettre un message de paix.